Vitrine de magasin : comment bien l'éclairer ?

Le but d’une enseigne ou d’un magasin est d’attirer un maximum de prospects et de clients afin de booster les ventes et le chiffre d’affaires. En passant, les gens n’accordent que quelques secondes à la vitrine d’un magasin. Aussi, il faut qu’elle soit bien illuminée et qu’elle accroche le regard. Voyons comment procéder pour l’éclairer plus efficacement.

Les principes de base de l’éclairage d’une vitrine de magasin : compter sur un créateur d’univers éphémère.

Une vitrine doit respecter différents principes de base que sont :

A voir aussi : Consultant Google Ads : le professionnel indispensable en webmarketing

  • L’unicité ;
  • La simplicité ;
  • La visibilité ;
  • La propriété ;
  • La variété ;
  • L’originalité.

L’apparence est donc d’une importance capitale. Voyons les différents critères qu’il faut tenir en compte pour éclairer sa vitrine. Vous pouvez voir ce site pour trouver plus d’informations sur l’expertise d’un créateur d’univers éphémère.

La température de couleur

La température de couleur de la lumière est un élément qu’il faut absolument prendre en compte. Cette température de couleur doit être en accord avec différents objets à mettre en valeur. Elle doit être appropriée, car ce n’est qu’à cette condition que l’on crée un espace qui attire le regard.

Lire également : Gestion des données de recherche et développement : Externaliser pour accélérer l’innovation

La lumière froide renvoie justement à une sensation de froideur. De surcroît, elle manque d’élégance. Par contre, la lumière chaude donne un résultat nettement plus réaliste et naturel.

Idéalement, les vitrines doivent avoir des spots avec des températures de différentes couleurs. Le tout varie en fonction des produits à valoriser.

Le CRI ou indice de rendu des couleurs

Les luminaires que l’on utilise pour éclairer les vitrines doivent avoir un CRI ou indice de rendu des couleurs de 80 % (grand minimum). Aussi, les couleurs que l’on voit à l’extérieur de la vitrine se rapprochent des teintes réelles que l’on voit sous l’influence de la lumière naturelle.

Il s’agit d’un facteur à prendre en compte, surtout quand on veut faire du commerce au détail. Certes, présenter des produits bien colorés attire plus de visiteurs.

Respecter l’angle d’ouverture du luminaire

Pour mieux valoriser les produits exposés, il faut tenir compte de divers aspects dont la hauteur des luminaires et la taille des objets. Cela définit le degré d’ouverture nécessaire pour mieux éclairer ses vitrines.

L’angle d’ouverture des luminaires permet de créer deux ombres que sont les ombres douces et les ombres fortes. On obtient les premières avec un grand angle pour produire une lumière uniforme. Un angle d’ouverture moins grand pour créer des ombres assez condensées en concentrant la lumière sur certains points.

La quantité de lumière

L’intensité de lumière au niveau de l’éclairage des vitrines fait partie des facteurs importants qu’il faut prendre en compte. Certes, les vitrines sont exposées à la lumière du jour. Aussi, il faut que la lumière des vitrines soit intense, car ce n’est qu’à cette condition que l’on peut éviter l’effet miroir durant la journée.

Aussi, il est préconisé d’avoir un éclairage supérieur à 2000 lux pour les vitrines. Cependant, il faut tenir compte des différentes caractéristiques de chaque vitrine pour définir la bonne quantité de lumière pour chaque produit.

Les vitrines qui arborent des couleurs sombres ont besoin de plus de lumière alors que celles avec des couleurs claires n’ont pas besoin d’un puissant éclairage.